RETROSPEKT 2020

MILOS FORMAN

Jan Tomáš Forman, né le 18 février 1932 à Čáslav (Tchécoslovaquie) et mort le 13 avril 2018 à Danbury (Connecticut, États-Unis), connu sous le nom de Miloš Forman, est un réalisateur américain d’origine tchécoslovaque, également scénariste et professeur de cinéma.

Les amours d’une blonde ( Lásky jedné plavovlásky)

Tchécoslovaquie
1965
81′

La petite ville de Zruc voit débarquer un régiment de réservistes d’âge moyen, au plus grand désespoir de ses habitantes qui s’attendaient à rencontrer de jeunes et séduisants soldats. La jolie Andula et ses amies se font ainsi maladroitement courtiser lors du bal organisé en leur honneur. À la fin de la soirée, elle fait la rencontre du jeune pianiste de l’orchestre et passe la nuit avec lui. Elle décide alors de le rejoindre à Prague et débarque chez ses parents…

Vendredi 6 mars à 18h15 à l’Omnia

Au feu les pompiers !, (Hoří, má panenko)

Tchécoslovaquie
1967
70′

Dans une petite ville de province, un bal des pompiers est organisé en l’honneur des cinquante ans de service de l’un des leurs. En plus d’une tombola, un concours de miss beauté est mis en place pour remettre le cadeau au vétéran. Mais rien ne se passe comme prévu : les lots de la tombola disparaissent progressivement tandis que les jeunes prétendantes au titre de miss beauté ne font guère preuve d’enthousiasme. C’est alors qu’un incendie se déclare dans une maison voisine…

Mercredi 4 mars à 20h15 à l’Omnia

L’as de pique (Černý Petr)

Tchécoslovaquie
1964
85′

Dans une ville tchécoslovaque au début des années 1960, Petr Vanek, qui tente d’échapper à un père moralisateur et à une mère possessive, entre dans la vie active en tant qu’employé dans un petit magasin en libre-service. Alors qu’il pensait être engagé comme vendeur, sa mission sera en réalité la surveillance de la clientèle et l’interception des voleurs. Seul homme au milieu de vendeuses n’ayant pas leur langue en poche, il se montre maladroit et inefficace dans sa tâche. Soupçonnant un client de vol, Petr le suit en ville avant de décider de ne pas revenir travailler après une vaine poursuite. Il préfère ensuite aller nager en compagnie de deux jeunes apprentis maçons qui le méprisent. Il rencontre une fille de son âge qu’il courtise tout aussi gauchement et inefficacement qu’il a entamé son entrée dans le monde du travail. Pendant un bal, il découvre ensuite les effets de l’alcool. Petit à petit, il tente de trouver sa place dans cet univers parmi les adultes et leur vie routinière.

Jeudi 5 mars à 18h15 à l’Omnia

L’audition (Konkurs)

Tchécoslovaquie
1964
77′

Ce film réunit les deux moyens-métrages Ah, s’il n’y avait pas ces guinguettes et L’Audition. Le premier suit Blumental et Vlada, deux adolescents ayant chacun intégré une fanfare locale. Alors que doit se dérouler le prestigieux festival des fanfares, le Kolin de Kmoch, les deux musiciens décident à la place de se rendre à une course de motos. Le second suit une séance d’auditions pour le théâtre Semafor de Prague. Une foule d’apprenties chanteuses se pressent dans l’espoir d’être choisies, parmi lesquelles une chanteuse semi- professionnelle dévorée par le trac et une jeune esthéticienne ayant menti à son patron pour se rendre à l’audition…

Mercredi 4 mars à 18h15 à l’Omnia

Ragtime

1981
155′

1906. Les destins croisés d’hommes et de femmes de milieux différents dans le New York du début du siècle qui s’éveille au jazz, au ragtime..

Vendredi 6 mars à 20h15 à l’Omnia

Man on the moon

2000
117′

Enfant, dans les années 50, Andy Kaufman animait déjà des émissions imaginaires, pour son seul plaisir. Devenu adulte, il entreprend d’imiter Elvis dans un cabaret, tout en se faisant passer pour un réfugié d’Europe de l’Est. Contacté par l’agent George Shapiro, il abandonne son apparente modestie pour confesser sa plus chère ambition : conquérir le monde, ni plus ni moins. Après avoir chanté, sans trop convaincre, sur le plateau du show ‘Saturday Night Live’, il s’impose dans la série Taxi.

Samedi 7 mars à 16h à l’Omnia

Forman vs Forman de Helena Třeštíková, Jakub Hejna

République Tchèque
2019
78′

Un documentaire fort qui retrace avec émotion la carrière du réalisateur Milos Forman, de la Nouvelle Vague tchèque à Hollywood. Oscars et bouleversements politiques pour une vie au service du cinéma.

Dimanche 8 mars à 16h à l’Omnia